Le conseil municipal du 15 avril 2021 a approuvé le compte administratif de la commune pour l’année 2020 et voté le budget prévisionnel 2021.

En fonctionnement, l’année 2020 s’achève avec un excèdent de près de 900 000 €, nettement suffisant pour couvrir, par la procédure habituelle que l’on appelle l’affectation, les dépenses d’investissement non couvertes qui représentent 177 000 €, après intégration des restes à réaliser. 

2020 : année particulière

Plusieurs singularités sont à relever :

• une baisse globale des dépenses en fonctionnement : elle est substantielle et correspond à 6,34 % de dépenses en moins par rapport à l’année 2019. Ce serait mentir que d’affirmer que ce très bon résultat ne résulte que de nos efforts ; la crise sanitaire a entraîné, sur certains secteurs de notre activité, un ralentissement dont résultent ces économies.

• malgré les nouveaux achats liés à la crise sanitaire et intégrant la section de fonctionnement, les charges globales ont pu diminuer : charges de personnel, charges inhérentes aux prestations comme les repas scolaires, temps périscolaires ou encore, les charges de gestion courante.

• parallèlement, les recettes de fonctionnement ont, elles aussi, baissé : il s’agit des recettes générées par la restauration scolaire, les activités périscolaires ou encore les locations de salles.

• En section d’investissement, la municipalité a achevé :
- les travaux de la rue Victor Hugo, d’autres travaux de voirie,
- les travaux sur le bâtiment des thés Dattner,
- l’éclairage d’un terrain de tennis,
et a poursuivi l’aménagement de la future zone d’activités Baptiste Larpenteur,
Toujours dans cette même section, on comptabilise la réalisation des études de faisabilité nécessaires au dépôt de demande de subventions :
- couverture d’un terrain de tennis,
- préaux dans les cours de nos écoles,
- de lourds projets concernant notre transition écologique et énergétique.

2021, vers un nouvel équilibre

Le budget primitif, et donc prévisionnel, s’équilibre en fonctionnement à 3 656 123 € et 1 768 199 € en investissement.

Les dépenses de fonctionnement se caractérisent par  :
- une maîtrise des charges de personnel avec une faible hausse (2.82 %) alors que la commune finance les personnels de santé du centre de vaccination,
- un retour progressif des charges générales et de gestion courante, recouvrant pratiquement le niveau antérieur à la crise sanitaire.

Ces dépenses intègrent les coûts liés :
- à la mise en place du centre de vaccination, en partenariat avec la communauté de communes,
- aux achats nécessaires pour les travaux en régie (transformation de l’aile de la mairie en bureaux, de la salle Eugénie),
- à l’entretien des bâtiments municipaux, de la voirie
- à la hausse du volume de repas à financer pour la restauration scolaire/2019.

Face aux diminutions constantes des dotations de l’Etat, Monsieur le Maire propose de rééquilibrer les différents impôts. Inutile d’avoir de grosses sommes sur les budgets annexes comme l’eau potable avec peu de travaux coûteux à envisager, alors que le budget principal bénéficierait assurément d’une capacité d’autofinancement plus importante.
Nous proposons donc une augmentation du taux du foncier bâti d’un peu moins de 4% contrebalancée par une forte diminution du coût municipal de l’eau potable, soit 35% de diminution du coût municipal représentant un abaissement de 10 % du prix du mètre cube d’eau.

Les autres taux votés par la municipalité resteront stables, qu’il s’agisse du foncier non bâti, ou encore du reste des prestations payantes comme les tarifs périscolaires ou location de salles.
Ainsi, l’impact pour les finances globales de nos administrés sera faible et le budget principal s’en trouvera renforcé. En outre, le budget annexe de l’eau potable pourrait d’ailleurs faire l’objet d’une nouvelle diminution de ses redevances l’année prochaine.

En section d’investissement, les recettes sont abondées principalement par :
- le Fonds de compensation de la TVA (209 404 €) et les taxes d’urbanisme (53 000 €),
- l’affectation d’une partie du résultat de fonctionnement 2020 pour 447 697 €.

Voici les principales dépenses d’investissement pour 2021.

Retrouvez l'article complet paru dans Thomery c'est vous - Mai 2021 (pdf - 1.42mo).

Thomery c'est vous

Journal municipal n°41

Septembre 2021 PDF - 2,93 Mo Télécharger

Notre page Facebook

restez connectés !

Téléchargez l'app mobile

Téléchargez l'application IOS et Android de la commune de Thomery.

collectivités partenaires